Hôteliers : quelles tendances pour l’après-crise ?

Les gens voudront-ils de nouveau voyager ? Quels sont les nouveaux comportements auxquels je dois m’adapter ? Quel avenir pour le secteur de l’hébergement ? Mon établissement pourra-t-il jamais revenir à un fonctionnement normal ? En tant qu’hôtelier, vous n’avez sans doute pas manqué de vous poser ces questions au cours des dernières semaines.

Vous n’êtes pas seul.

Alors que la première phase de la pandémie est derrière nous, les restrictions de déplacements mises en place lors du confinement s’assouplissent un peu partout dans le monde.

Dans une situation qui évolue rapidement, on voit émerger de nouvelles tendances et comportements dans le domaine du voyage : des tendances qui sont le signe, selon Axel Hefer, Chief Executive Officer chez trivago, d’un retour prochain du secteur. Un retour sous une nouvelle forme.

À quoi ressemblera le voyage post-Covid-19 ?

Pour Axel Hefer, le voyageur « génération post-Covid-19 » sera en quête d’autonomie, tant en termes de transport que d’hébergement. Une autonomie synonyme de sécurité maximale : il privilégiera un scénario dans lequel il part en famille et en voiture, dans un hébergement indépendant dans lequel tout est nettoyé selon les règles. Le scénario de sécurité maximale. Autre option : l’hôtel. Il y croisera d’autres personnes, mais de nombreuses restrictions de sécurité seront mises en place (distanciation sociale, nettoyage approfondi…) pour garantir sa sécurité et le rassurer.

L’une des principales conséquences de ces tendances, c’est que la demande pour des voyages domestiques et de loisirs est sur le point de montrer en flèche. Il vous faut saisir cette opportunité pour accueillir à nouveau des clients au sein de votre établissement. Les premiers temps, les gens ne s’aventureront pas loin de chez eux et choisiront les hôtels et/ou hébergements alternatifs qui sauront leur garantir un environnement sûr, à l’hygiène assurée et dans lequel ils pourront respecter les mesures de distanciation sociale. Ils rechercheront également des voyages et séjours leur permettant de se divertir et de se régénérer après une longue période de confinement.

En tant qu’hôtelier, il est capital que vous compreniez ces tendances et comportements pour tirer votre épingle du jeu au cours de la période post-Covid-19. Nous vous proposons d’explorer ces tendances dans cet article, avant de partager dans une prochaine publication nos conseils sur le marketing en ligne et l’hébergement sur site pour vous aider à attirer et séduire les voyageurs d’aujourd’hui.

Road trips

Un road trip à destination d’un parc naturel ou d’un autre site remarquable près de chez soi : dans un futur proche, c’est à cela que ressemblera le voyage. L’avantage de ces road trip locaux ? Le sentiment de sécurité qu’ils offrent, contrairement au transport aérien.

Le temps de retrouver une certaine sécurité financière, les voyageurs renonceront aux séjours haut de gamme et leur préféreront le camping et les road trips. Nous vous recommandons de vous préparer à recevoir des campeurs et autres « road trippers » sur votre établissement, en mettant à leur disposition des espaces de stationnement confortables et un service de réception disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.


Vous souhaitez recevoir toutes ces informations dans votre boîte de réception ?
Inscrivez-vous dès aujourd’hui à notre newsletter !


« Coronacations »

Après les « Coworkations », voici venu un petit nouveau dans notre dictionnaire nouvelle génération : « coronacation ». Inscrit dans l’UrbanDictionary, le terme « coronacation » désigne des vacances rendues possibles du fait de la disponibilité de vols et d’hôtels pas chers suite à la crise du coronavirus.

Alors que les premiers signes de reprise sont présents et que de nombreuses personnes souhaitent voyager malgré le risque, la demande pour des offres et remises sur les séjours est forte. Face à cette demande, il est important pour les hôtels de créer et implémenter des stratégies de gestion des revenus efficaces, afin de proposer des offres spéciales et de diversifier leurs flux de revenus plutôt que de simplement casser leurs prix. Sur le long terme, ces stratégies les aideront à préserver leur pouvoir de fixation de prix.

Coronasafe

Nous devrons nous tenir aux règles de distanciation sociale pendant de nombreux mois encore, le temps qu’un vaccin soit disponible. Dans ce contexte, il sera primordial de répondre au besoin des voyageurs de disposer d’un environnement de vacances « coronasafe ».

Les hôtels doivent déployer toutes les mesures pour garantir la sécurité de leurs hôtes. C’est le principal critère que rechercheront les voyageurs au moment de choisir leur destination, et un argument marketing important pour les établissements. Certains professionnels se montrent déjà créatifs et innovants dans leurs efforts pour sauver leur activité. Ainsi, en Italie, on a vu des box en plexiglas apparaître sur les plages pour isoler transats et tables de restaurant.

Holistay

Du fait du ralentissement économique, les voyages seront plus courts qu’avant, et les séjours habituels de deux semaines pourraient se transformer en longs week-ends. Première conséquence : les activités « holistay » pourraient être la prochaine grande tendance dans le secteur.

Les voyageurs en quête de séjours avec activités rechercheront par conséquent des activités pour toute la famille. Ils choisiront des hébergements familiaux et/ou acceptant les animaux de compagnie. Ils apprécieront des activités d’immersion culturelle : événements culinaires, festivals de musique locaux, circuits artistiques, randonnées, sports nautiques et autres.

__________

Nous vous invitons à revenir consulter cette page pour trouver d’autres moyens d’attirer et de ravir les voyageurs locaux, pour mieux nourrir vos relations avec eux et les fidéliser, même en cette période difficile.

Photo principale : Dino Reichmuth sur Unsplash

Laisser un commentaire