La place des technologies dans les établissements indépendants en 2019

LinkedIn +

En matière de technologie hôtelière, la majeure partie des publications mettent généralement en avant des développements révolutionnaires, réservés à une élite. Aussi enthousiasmantes qu’elles soient, ces publications ne s’adressent pas à la réalité et aux besoins d’établissements indépendants de plus petite taille en quête de solutions technologiques pour les accompagner dans leur propre parcours de numérisation.

Phocuswright a publié récemment un livre blanc destiné à combler ce déficit d’information. Publié au début de l’année, ce rapport s’appuie sur les résultats d’une étude réalisée en 2018 sur les pratiques d’établissements indépendants.

Dans le cadre de l’étude, les auteurs se sont notamment intéressés aux technologies hôtelières utilisées par les établissements indépendants, et ont interrogé leurs responsables sur les systèmes qu’ils comptaient intégrer, ainsi que les obstacles spécifiques qu’ils rencontraient pour les implémenter.

L’analyse des réponses collectées permet d’esquisser une vue d’ensemble sur les technologies hôtelières les plus plébiscitées par les établissements indépendants en 2019 et l’usage qu’ils en font au quotidien.

Cet article reprend les principales conclusions du livre blanc.

Au premier rang des technologies hôtelières utilisées par les établissements indépendants en 2019 : les systèmes centrés sur la distribution

D’après les résultats de l’étude, les moteurs de réservation Internet et les sites Internet mobiles (optimisés) sont les systèmes de technologie hôtelière les mieux exploités par les établissements indépendants.

63 % des responsables d’établissement interrogés déclarent avoir déjà mis l’un de ces systèmes en place. Parmi ceux qui ne disposent pas encore d’un site Internet mobile, 18 % ont l’intention d’y remédier. De la même manière, 24 % des responsables d’établissement qui n’utilisent pas encore de moteur de réservation ont confirmé avoir l’intention d’en implémenter un.

Ce graphique montre les technologies hôtelières les plus utilisées par les établissements indépendants

Tendance pour l’avenir : priorité à la distribution

En plus de s’appuyer davantage sur des sites Internet et des moteurs de réservation en ligne, les responsables d’établissements indépendants envisagent d’exploiter d’autres technologies hôtelières liées à la distribution dans un avenir proche.

Un sondé sur cinq (20 %) a l’intention d’intégrer une appli mobile dans un futur proche. Les auteurs du livre blanc voient dans le développement de l’usage de systèmes de gestion des canaux (17 %), de gestion des revenus (13 %) et de gestion de la relation client (13 %) dans les deux prochaines années de bons moyens pour les établissements indépendants de renforcer leur distribution directe.

Des systèmes opérationnels considérablement sous-exploités

Contrairement aux systèmes centrés sur la distribution, les systèmes de gestion hôtelière sont particulièrement sous-exploités dans le monde des établissements indépendants. Et cette tendance inquiétante ne semble pas devoir évoluer autrement dans un avenir proche.

Sur la totalité des propriétaires d’établissement interrogés, seuls 37 % utilisent un système de gestion hôtelière actuellement. La grande majorité, soit près de 60 %, ne disposent d’aucun système de gestion hôtelière et n’ont pas l’intention d’en intégrer un dans un avenir proche.

Faute de mettre en place un système moderne, ces établissements courent le risque de voir leurs tentatives d’accroître les réservations directes échouer. Lorsque les équipes d’un établissement en sont encore à utiliser le stylo et le papier, ou d’autres méthodes tout aussi obsolètes, pour gérer leurs opérations quotidiennes, comment pourraient-elles trouver du temps à consacrer à l’exploitation efficace de technologies marketing et de distribution ?

Les auteurs de l’étude estiment qu’une gestion hôtelière simplifiée et numérisée permettrait de poser des fondations solides propices au développement d’activités de distribution plus avancées.

Les obstacles à l’adoption de nouvelles technologies hôtelières par les établissements indépendants

Pourquoi certains systèmes de technologie hôtelière n’ont-ils pas encore été adoptés à grande échelle ? Les auteurs du livre blanc se sont également intéressés à ce sujet.

Interrogés sur les principaux obstacles rencontrés dans leur adoption de nouvelles technologies, les responsables interrogés identifient un large panel de problèmes, tous reliés entre eux. L’obstacle numéro un reste le coût : près de la moitié (45 %) des sondés trouvent le prix des systèmes trop élevé.

Un nombre important de responsables (40 %) manquent de temps pour évaluer les outils et solutions ; mais ils sont presque aussi nombreux (35 %) à admettre leur méconnaissance des options potentielles.

Le graphique montre les obstacles à l'adoption de nouvelles technologies hôtelières par les établissements indépendants

La conclusion des auteurs du rapport est que le nombre d’obstacles liés à la technologie en elle-même est très limité.

Les sondés ont été peu nombreux (22 % et 11 % respectivement) à citer des défis d’ordre technique, ce qui semble confirmer que la technologie hôtelière devient plus conviviale et plus facile à mettre en œuvre.

Les autres obstacles (coût, sensibilisation et compréhension) peuvent expliquer que nombre de fournisseurs de technologie hôtelière se concentrent désormais sur le développement de solutions économiques spécifiquement destinées à des établissements indépendants.

L’ensemble des données de l’étude sont consultables dans le livre blanc « Independent Properties in the Online Marketplace ».

 

Créez votre profil trivago dès aujourd’hui.

En savoir plus

 

Les experts de trivago et de Phocuswright ont abordé les résultats de l’étude plus en détail à l’occasion d’un récent webinar. Pour visionner le replay, cliquez ici.

PARTAGER.

Laisser un commentaire